[Témoignage]-Yeungnam University-Léonie étudie en province coréenne.

En 2012, on dénombrait plus de 550 établissements d’enseignement supérieur en Corée du Sud, privés ou publics. Les universités les plus reconnues, publiques et privées mélangées se trouvent à Séoul ( ici le classement le plus reconnu en Corée ) , mais de très bonnes écoles sont aussi présentes en province : KAIST à Deajeon, ou encore  영남대학교-Yeungnam University. Mon amie Léonie, qui vient aussi de l’Em Strasbourg, étudie actuellement dans cette dernière. Je lui ai posé quelques questions pour savoir quels étaient les avantages et les inconvénients d’un tel choix, mais aussi les principales différences entre nos deux vies étudiantes . Voici la retranscription de notre entretien qui s’est déroulé autour d’un cheesecake au camembert de chez The coffee bean & tea leaf. Cheesecake qui est d’ailleurs meilleur que son nom laisse l’entendre.

Peux-tu te présenter ?

Oui ! Je m’appelle Léonie, j’ai 21 et je suis en première année de master à L’EM Strasbourg. Je fais actuellement une année d’échange à Yeungnam University !

Peux-tu nous présenter ton université ?

Mon université, située dans la ville de Gyeongsan a le 3eme plus grand campus de Corée. Au début c’est un peu dur de se repérer mais on s’y fait. Le campus est un grand parc avec des champs, mon dortoir est au bord d’un lac. C’est un cadre très agréable.
L’université compte deux présidents Coréens parmi ses anciens élèves. Et des stars de K pop aussi !
Le niveau est très bon, l’école de commerce en particulier sort du lot.
Il y a 22000 étudiants undergraduate.
La bibliothèque est super, très grande : 40 étages ! Chaque bâtiment a une salle de travail mise à disposition.

Les dortoirs
17352678_10212359924259071_164366901_n
Le lac du campus

Comment s’est passée ton arrivée au niveau des formalités ?
Je vis dans la résidence étudiante et je partage ma chambre avec une personne. En général, l’administration s’arrange pour nous mettre avec quelqu’un de la même langue.
En ce qui concerne, l’assurance expatriation, j’ai pu souscrire à l’assurance de l’hôpital voisin pour 80 euros le semestre. Elle couvre tout sauf les frais dentaires.
La carte visa ne marche pas dans le coin, prenez une master card !
Il faut, au minimum,  vite apprendre à lire le Hangul  mais ce n’est pas insurmontable !

Quelle est la grande ville la plus proche du campus ?

La grange ville la plus proche est Daegu ! La 3eme plus grande ville de Corée. Elle est a 1h30 de Séoul et 1h de Busan. La ville est assez dynamique, surtout au niveau de l’emploi, et a son quartier d’expatriés, majoritairement composé de prof de l’université et de soldats.
La ville n’est pas aussi animée que Séoul mais n’ayez pas peur, il y a de quoi faire du Shopping et sortir dans les bars.
La ville est aussi plus petite que Séoul et offre, en conséquences, un coté plus rassurant, on y trouve vite ses repères. Les expats sont beaucoup moins nombreux du coup, blonde aux yeux bleus, je me faisais pas mal fixer au début.

17354925_10212359912898787_231571475_n
Daegu
17274405_10212359913498802_1020732137_n
Daegu et e-world

Comment se déroule ta vie étudiante sur place ?
Pour les révisions je vais souvent dans les coffees shops en face de mon école. Contrairement à Séoul, il y a très peu de grandes chaines de cafés. Chaque petit coffee shop est indépendant et a son originalité

La ville de Gyeongsan où se trouve l’université a pleins de restaurants, beauty shop, nolebang, billards… de quoi sortir…

Pour les bars, je vais à Gyeongsan, mais pour les boites, on doit aller à Daegu ( 21 000 wons en taxi, 35 minutes en métro).

17274621_10212359922219020_283294854_n
Gyeongsan

Comment ça se passe avec les étudiants coréens ? 

Les autres étudiants sont un peu timides surtout car ils ont peur de parler anglais. C’est beaucoup plus facile de sympathiser avec ceux en cursus anglophones ou avec les étudiants coréens qui sont chargés de nous accueillir.

Qu’est-ce qu’offre l’université aux étudiants étrangers ?

L’université a mis en place un association appelée « Les usas « (university student ambassadors) qui organisent des repas, des petits voyages, ils nous encadrent et se préoccupent de notre bonne installation et intégration.
Il y a aussi un programme qui nous permet de donner des cours d’anglais rémunérés à des coréens ce qui est un gros plus pour un budget étudiant.

En temps qu’occidentale, te fais tu beaucoup remarquer ? Y a t-il des clichés que tu dois affronter ? 

Par rapport à mon apparence, c’est vrai que les gens me regardent beaucoup, me demandent si je suis Russe…

Ah ? à toi aussi ? ahah ! 

Oui ahah !
Il y a aussi un cliché assez répandu chez les profs et les élèves coréens, qui veut que les étudiants étrangers ne bossent pas. Il faut lutter contre cette image. Dans les groupes de travail, on est toujours un occidental parmi les coréens. Mais comme, en général, on prend moins de cours qu’eux il n’est pas difficile, en étant un peu sérieux, de prouver qu’on veut participer.
[ndlr: j’ai du affronter le même cliché à Séoul. Car il est vrai qu’un échange est fait aussi  pour voyager, découvrir, faire la fête. et les cours peuvent passer raidement au second plan pour certains élèves.]

J’ai eu l’occasion de te raconter ma vie étudiante à Séoul, pour toi quelles sont les différences avec la tienne?

Il est peut être un peu plus nécessaire de connaître le coréen qu’à Séoul. Car Il y a beaucoup moins d’anglais.
Comme nous sommes très peu d’expatriés, les Coréens viennent plus facilement vers nous avec curiosité. On reste aussi  moins entre expatriés. Je pense que l’intégration est facilitée.
La ville et l’université sont moins connues que Séoul et KU donc c’est dur de trouver des infos, il faut soit même explorer et trouver les choses intéressantes. Le plus facile est de demander à ses amis coréens ce qu’ils recommandent ! Comme la ville est plus petite on l’explore plus rapidement que Séoul ce qui donne vite envie de voyager aux alentours pour pas cher !

Pour finir, recommanderais-tu Yeungnam University ?

Oui je recommanderais mon université, car on est vite plongé dans la culture coréenne. Peut-être plus qu’à Séoul.
Au niveau scolaire, les cours sont intenses, sur petites séances, bien expliqués, tout est fourni sur poly. Le petit point négatif est que les profs ne parlent pas toujours bien anglais. Les cours techniques sont très bien expliqués. Certains cours, par contre, me paraissent un peu facile.  Comme le cours de RH ou on apprends aux élèves à sortir des clichés : «  Qu’est ce qui est le mieux ? La productivité?! Non c’était un piège… le bien être ! » [rire]

Merci beaucoup Léonie, pour tes réponses et les photos  ! Bon retour ! et profite bien du second semestre !

KakaoTalk_20170222_124937081

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :