Je passe mon permis en Corée

Oui, il y a de ça deux mois,  parce que la période de partiels ( pour lire la présentation de mon université c’est pae là!) à venir ne s’annonçait pas assez intense et difficile, j’ai décidé de passer mon permis en Corée.
En fait, ça faisait un petit moment que j’y pensais et voulais le faire cet hiver pendant mes deux mois de vacances… Mais, mais, mais. Non. Mon plan parfait a été bouleversé par le gouvernement coréen qui a décidé de rendre l’obtention du permis plus difficile après décembre. Me voilà donc depuis quelques jours en train de rouler sur les routes verglacées de Séoul!


Etant une addicte absolue de musique, vous trouverez un morceau que j’aime au début de mes articles . Ici Seotaiji and boys le légendaire 1er boys band coréen.


Pourquoi passer mon permis en Corée ?

Parce que je ne l’avais jamais fait en France, parce que j’ai pas mal de temps libre, parce que c’est beaucoup moins cher ici, plus rapide et, je pense, plus facile. Par ailleurs, la Corée et la France ayant un accord, et comme je reste plus de 6 mois (les raisons de mon voyage en corée), j’aurai la possibilité de l’échanger contre un permis français à mon retour.
En s’y prenant bien, il est possible de passer le permis en trois jours, formations et examens réussis compris, en comptant un jour par épreuve. Si comme moi vous ne parlez pas assez bien coréen pour communiquer avec le moniteur, vous pouvez avoir recours à une entreprise ( EDS sur facebook) qui engage des étudiants en guise de traducteurs ! Les examens sur route, eux, sont dirigés grâce à un Gps qui peut être réglé en anglais, de même pour le code.

Quels sont les particularités du permis coréen ?

Premièrement, il faut choisir son auto école: c’est elle qui vous formera et vous fera passer les examens de conduites. Les examens de santé obligatoires ( mais très rapides) et de code de la route se déroulent dans un autre centre spécialisé (centre dans lequel on vous délivrera le fameux permis, ou où vous pouvez également obtenir le permis international). L’entreprise avec laquelle je passe le permis a choisi les deux pour moi. Si j’ai bien compris, chaque école défini les modalités d’évaluation et les règles du jeu de l’épreuve finale de conduite.

Il faut ensuite choisir si l’on veut un permis manuel ou automatique. Ici la plupart des voitures sont automatiques, tandis qu’en France elles sont encore manuelles. Du coup je me retrouve à conduire dans une camionnette car l’auto école n’a pas de voiture à boite de vitesse manuelle. Je dois sauter pour monter dedans, ça fait beaucoup de bruit et ça tremble mais en vrai c’est sympa.

camion-plateau-k2700-sc-4x2-kia-motors.jpg
Mon bolide

Une fois obtenu le permis est valable 10 ans, et renouvelable.
Si vous le perdez, vous pouvez également le faire réimprimer pour environ 10 000 wons.

Quelles-sont les épreuves à passer pour obtenir  le permis coréen ?

  • Première épreuve : Épreuve sur circuit. C’est le test qui a le plus changé avec la nouvelle législation. J’ai eu le temps de passer l’ancienne version, donc ma description n’est peut-être plus tout à fait d’actualité. Cette épreuve se déroule en auto école, sur un circuit.
    Il va s’agir de montrer que vous savez utiliser le véhicule : mettre votre ceinture, ajuster votre siège, démarrer le véhicule, activer les clignotants, phares, et essuie-glaces. Puis avancer de 50 mètres et réagir à une situation d’urgence.
    J’ai eu deux heures de pratiques pour m’entraîner à cette épreuve. Les instructions sont données par un Gps : « après le signal sonore, démarrez le véhicule… »
  • Deuxième épreuve : le code !
    Cette épreuve a lieu dans un centre (il y en a beaucoup à Séoul). Vous devez d’abord vous plier à un check up médical.
    Puis, après vous être enregistré à l’accueil, vous vous rendez en salle d’examen. C’est une salle remplie d’ordinateurs: dès que quelqu’un libère un poste vous pouvez entrer.
    Le teste est un qcm sur des vidéos et des mises en situations.
    Préalablement à cette épreuve l’auto école vous aura fait assister à 5 heures de cours . En coréen. EDS m’avait procuré des annales de l’épreuve sur lesquelles j’ai durement planché. J’ai également trouvé sur internet des recommandations de conduite du ministère de la défense coréen. La signalisation diffère un peu de la signalisation française. La façon de doubler n’est pas la même. Et tourner à gauche n’est pas courant et doit être autorisé par un panneau spécial. Les coréens ont aussi la possibilité de faire des demi-tours à tout bout de chant sur des quatre voies (u-turn)
  • L’épreuve ultime : la conduite sur route.
    Finie la sécurité du circuit où trois camions kia se partagent courtoisement la route, vous voilà lâché dans la jungle automobile Séoulienne. J’aimerais insister sur le mot jungle (ici plus de détails sur la circulation coréenne)  avec une petite pensée émue pour mes amies et moi quand nous sommes arrivées en Août à Séoul. Le taxi qui nous a ramenées de l’aéroport a du griller une bonne dizaine de feux rouges sans aucun état d’âme. Et j’étais à la place du mort. Et on trouvait pas les ceintures de sécurité…
    Même en tant que piéton il faut être prudent, surtout face aux livreurs en mobylettes qui passent le passage piéton quand il est vert ou  vous coupent soudainement le passage sur le trottoir. Les automobilistes ne respectent pas les distances de sécurité et je ne suis pas sure qu’ils soient au courant de l’existence de leur rétroviseur intérieur …Cela dit, il y a eu énormément de progrès au niveau du trafic ces 10 dernières années.
    Bref. C’est agité, et lors de ma première heure de conduite, je n’en menais par large. Le moniteur va vous faire pratiquer sur 4 circuits, plus ou moins avec les mêmes éléments et techniques  de conduite à acquérir. Vous tombez sur l’un des quatre le jour de l’épreuve.
    Mon forfait comprenait 8h de conduite. J’ai préféré en reprendre 4 pour être sure d’être prête. Vous êtes évalué à la fois par un examinateur à coté de vous dans la voiture et par un logiciel qui vous suit à distance.

Mon expérience en quelques points :

  • J’ai raté le code une fois et la conduite une fois. Donc ne pas non plus sous estimer la difficulté. Dans tous les cas, on peut repasser l’épreuve dans un délai de 1 à 2 jours sans aucun problème. L’évaluation de la conduite est en partie menée par un ordinateur à distance. La moindre mauvaise habitude de conduite ne passe pas.
  • J’ai changé de moniteur à chaque séance, ce qui peut-être à la fois cool et pas cool.
    Certains moniteurs sont très impatients. « Comme tous les coréens » m’a dit l’élève qui était chargé de traduire pour moi les cris du moniteur qui trouvait que j’appuyais trop fort sur le frein lors de mon premier quart d’heure de conduite.
    D’autres sont adorables, très pédagogues et savent vous mettre en confiance.
    Du coup, c’est pile ou face à chaque nouvelle heure de conduite
  • L’entreprise Eds est aussi très pro et disponible. Ils ont répondu à toutes mes questions et se sont montrés réactifs lors de chacune des étapes, de ma prise de contact à la délivrance de mon permis international.  Voici le lien de leur site : https://www.edskorea.com/ 
  • Je vais surement devoir reprendre quelques heures de conduite en France pour me familiariser avec les quelques différences qui peuvent exister dans le style de conduite et la signalisation.

Au final, je suis assez contente de mon expérience en tant qu’automobiliste apprentie en Corée : j’ai pu  économiser de l’argent et du temps et c’est un chouette souvenir. Mais j’ai aussi conscience que la formation que j’ai reçue est moins complète que celle proposée en France. Cela me posera surement des problèmes de confiance au volant donc je vais reprendre des cours en France.
Si vous passez par là et que vous avez besoin d’informations plus détaillées ou de conseils, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires ou via le formulaire de contact ! 

7 commentaires sur “Je passe mon permis en Corée

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Claire,

    Maman, va devoir investir dans la voiture coréenne, pour une transition toute en douceur….ou pas avec les lorrains.

    How are the local « bad » boys on the road and in the life?

    Rgds

    Phil

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Philippe ! Merci pour ta visite sur mon blog.

      Ahah je ne serais pas contre une petite Kia ! on verra, on verra!
      Tkt plus aucun conducteur de france ou de Navarre ne peut me faire peur maintenant.

      Quant aux « local bad boys », disons qu’ils feraient mieux de se concentrer d’avantage sur l’apprentissage de leur code de la route, que sur le développement de leurs talent de chasseurs dans les bars d’Hongdae :p

      A bientôt j’espère !

      J'aime

  2. Bonjour,

    Je viens d’obtenir mon permis en Corée aussi. Je rentre en France d’ici un mois. As-tu pu échanger ton permis facilement? Quels documents la préfecture t’a demandé?

    Merci par avance 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Marine,
      Je ne suis pas encore rentrée en France, donc n’est pas encore échangé mon permis. Il me semble qu’il faut un document de la police coréenne attestant que ton permis est toujours valide en Corée. Il faut également passer à l’ambassade pour une traduction et une attestation de séjour en Corée. ( personnellement je me suis inscrite sur les listes de l’ambassade). Il s’agit de prouver que tu es restée en Corée une période suffisante. N’hésite pas à écrire un mail à ta préfecture pour plus de renseignements et être sure des documents qu’ils réclament !

      J'aime

    1. Bonjour, Je pense que tu peux le trouver en Corée. L’agence EDS qui a servit d’intermédiaire m’avait également fourni des documents. J’avais également trouvé un document en ligne de la police coréenne ( ou d’un ministère) mais je ne le retrouve plus je suis désolée. Bonne chance dans tes démarches !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :