8 choses que je saurai mieux apprécier en France…

… Maintenant que je vis en Corée. Non pas que je n’aime pas mon pays d’accueil, loin de là et je pense l’avoir déjà prouvé. Simplement, vivre dans un pays à la culture et au fonctionnement si différent m’a fait réaliser la valeur de certains aspects de mon existence en France. Des plus futiles à ceux qui changent carrément un mode de vie.

1) Pouvoir manger des fruits et des légumes pour pas cher.

Il me semble en en avoir déjà parlé, mais ici les fruits sont très chers. Il faut compter environ 5,50 euros pour un kilos de pommes (dont il n’existe d’ailleurs que deux sortes ici).  Mes amis coréens en mangent peu, par culture je pense mais aussi à cause du prix élevé. Cette différence de prix avec la France est surement du au fait que l’agriculture  Coréenne est surtout consacrée au riz ( le pays est autosuffisant) et beaucoup moins aux fruits.
Une belle pomme sera donc un joli dessert à découper soigneusement et non un snack à déguster quand on veut dans la journée comme en France.

Quant aux légumes, je pense que les coréens sont trop amoureux du choux pour s’essayer à d’autres variétés :p. On trouve parfois des micro morceaux de carottes dans les soupes, quelques feuilles de poireau, de la salade pour le barbecue coréen…. C’est plus abordable que les fruits, mais ça s’arrête là pour ce que j’ai pu déguster jusqu’à maintenant. Les salades restent, comparativement à la France, restent quelques choses de rare même si de plus en plus de « salade bars » ouvrent leurs portes.

Update Mars 2017: comment ai-je pu oublier la sweet potatoe. Patade douce à la coréenne que j’aime beaucoup mais qui a le défaut d’être incorporée à toutes les sauces. Et en particulier, oh sacrilège, sur les pizzas. Cette pizza à la patate douce a été l’objet de nombreux débats avec mes amis Coréens. Mais de mon coté… hum… voilà.

2) Manger un dessert/une portion de fromage à chaque repas

Eh oui ! Ici, après le plat principal eh bien… Plus rien. Pas de camembert, pas de chèvre, pas de brie, ni de comté… Encore moins de tarte, de flan, de yaourt ou de gâteau au chocolat…
Culturellement, le repas coréen est composé du plat principal et de condiments ( side dishes)  et c’est tout.
On peut trouver du fromage mais c’est assez cher. Quant aux desserts, on en consomme plus pour le goûter dans les coffee shops ( salons de thés, et pas autre chose :p ).

3) Pouvoir cuisiner.

Aller au restaurant revient moins cher que de cuisiner en Corée. Eh puis, vu que je vis dans une chambre de 6m² , et bien je n’ai pas de cuisine. Du coup ,c’est restaurant,midi et soir. C’était très agréable et surprenant. Au début. Maintenant j’ai un peu fait le tour de toutes les enseignes de ma rue !
Pouvoir cuisiner me manque. Heureusement j’ai une amie coréenne qui aime bien la cuisine et me prête la sienne pour qu’on se partage des recettes.

4) Avoir eu le temps de vivre ma jeunesse et mes études sans trop de pression.

La plupart des étudiants coréens de KU que je fréquente ont tous ce point en commun: ils ont travaillé énormément dans leurs scolarité pour en arriver là. Entre l’école, les cours supplémentaires, les cafés, la bibliothèque, la plupart ont passé leur adolescence à étudier sous la pression de leur parents ( qui s’endettent souvent  pour assurer leur éducation) pour obtenir la meilleur université possible et s’assurer leur avenir.
Tout est compétition. Ma buddy coréenne m’a dit avoir passé sont lycée à étudier de 8h à 2h du matin. Les amis ? Ils les voient pendant leurs révisions car tous travaillent ensemble à la bibliothèque ou dans les cafés.
Une fois arrivé à l’université, c’est la libération ! Pour un temps seulement car les hommes doivent partir pour le service militaire obligatoire de 2 ans, souvent après leur deuxième année.

Pour la visite de mon université et la présentation du système d’études supérieure en Corée, c’est ici !

5) Profiter de mon temps libre pour… ne rien faire. 

Toujours en lien avec les études. Les Coréens que je fréquente à l’université n’ont pas beaucoup de temps libre, au sens où même quand ils ne travaillent pas ou n’étudient pas, ils ont des projets : associations, projets de groupes, jobs, clubs sportifs..
Ils n’ont pas vraiment de temps de « repos » où le stress redescend : lire un livre au fond de son lit un dimanche matin, film entre amis sur le canapé, flemmarder dans l’herbe au soleil sans penser à rien… Non, chaque minute est consacrée à un projet ( parfois avec une productivité assez douteuse. )

6) Pouvoir parler aux gens au quotidien.

Je n’ai jamais été du genre bavarde dans la vie de tous les jours avec les inconnus, mais quand même pouvoir échanger des banalités avec les vendeuses, une personne rencontrée à l’arrêt de bus me manque.  Pour la bonne raison que je vis dans un pays dont je ne parle pas la langue. Je me débrouille avec les mots de base mais je progresse vraiment très lentement et c’est très frustrant.

7) Pouvoir être malade sans me soucier du tarif des soins.

Je le pensais déjà avant, mais être sortie en partie du système me l’a fait réaliser encore plus: nous avons vraiment de la chance d’avoir la sécurité sociale en France.
Un ami qui s’est fait une entorse de la cheville n’a pas eu le choix d’aller consulter: ici avant chaque radio, consultation, il faut passer à la caisse. J’insiste sur le avant. Je ne sais pas trop ce qui se serait passé si mon ami, pour X raison, n’avait pas pu payer.

Les soins basiques ne sont cependant pas très chers en Corée -peuvent grimper dans les cliniques privées-  et les coréens peuvent bénéficier de diverses assurances,

8) Pouvoir acheter des vêtements dans n’importe quel magasin.

Petit point mode. Les Coréens ont globalement un gabarit plus fin que les Français. Il est parfois difficile de trouver des vêtements qui sont correctement « ajustés »aux européens. Même un vêtement coréen à ma taille paraîtra bizarrement taillé sur ma silhouette. Du coup beaucoup d’expats, dont moi,  se ruent chez H&M qui utilise les tailles européennes.
Et les chaussures n’en parlons pas ! Ma taille (39) est une des dernière que l’on trouve en Corée pour les femmes. Au dessus, il faut aller chez les hommes…

Voilà pour quelques différences de mes quotidiens français et coréens ! Et vous qu’est-ce qui vous manque le plus de la France quand vous êtes à  l’étranger ?

(!!!Help, envoyez moi du fromage s’il vous plait ! »)

11 commentaires sur “8 choses que je saurai mieux apprécier en France…

Ajouter un commentaire

  1. Je suis tombée par hasard sur ton blog et j’adore !!! Au début je regardais pour les piercings , vu que je vais en Corée pour la première fois au mois d’Août, je me suis dit autant avoir un petit souvenir que je n’oublierais pas ^^ Bref! Je reviendrais et laisserai des petits messages par-ci par-là 🙂 *t’envoie du fromage par la pensée*

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ! (=
      Ouah génial ! Pour des vacances ?
      ah ah c’est gentil, entre temps j’ai découvert des endroits stratégiques où on peu trouver du camembert… sous toutes ses formes. Même type tube de Mayo. Ah ces coréens ! Mais toujours en recherche active de fromage de chèvre.

      J'aime

      1. Oui, je serais dans la capitale pendant 3 semaines. Tu me fais peur pour les fromages.. J’ai déjà fait 1 mois en Angleterre et comment dire… leur fromage c’était PAS du fromage… C’était une expérience difficile pour moi à vrai dire parce que je suis difficile niveau nourriture. Du camembert en tube ??? Wow, ça c’est à voir et à goûter absolument ! (Je suis pas très fromage de chèvre, donc ceci ne me manquera pas)

        J'aime

          1. La vidéo m’a BIEN faite rire !!! La partie où on enlève les zones moisies du fromage comme si c’était normale ,m’a plié de rire. Et puis, c’est vrai que l’odeur du fromage est comment dire… « spéciale » X)
            En province ? Je ne crois pas que mon compte bancaire le supportera à vrai dire. Je pars déjà en Corée sur un coup de tête, donc c’est pas l’idéal mais je reviendrais sûrement plus tard (dans un an?) et mieux équipées en terme de finances.

            J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :